DESENCOMBRER SA MAISON                   S’organiser #1

 Source: Flickr

 Etat des lieux 

Je consomme de manière beaucoup plus réfléchie mais je dois me rendre à l’évidence : je n’arrive pas à ranger ma maison !

J’aimerais m’y sentir comme dans un cocon, pouvoir m’y détendre mais c’est tout sauf un endroit propice au repos, car il y a toujours quelque chose à faire. J’essaie de me poser et une pile de dvd mal organisés me fait de l’œil, quelques habits laissés ici et là attendent que je les range et puis, oui, je me rappelle en voyant ce tiroir que je dois le ranger depuis deux semaines. Dès lors, impossible de se poser sans culpabiliser.

J’aurais envie de rentrer et retrouver un endroit propre, épuré, rangé, comme quand on arrive dans un appartement loué pour les vacances, où il n’y a RIEN à faire.

Source: Externe

Alors j’ai lu des méthodes de rangement les unes après les autres, des astuces, visité des sites, regardé des vidéos. J'y ai passé des geures et ’ai essayé sans succès durable de les appliquer…

…jusqu’à ce que je croise la talentueuse Elodie WERY au détour d’un reportage sur le rangement.

 

Source: Externe

 

 Eliminer le désordre

 

Elodie WERY est une jeune maman de trois enfants rapprochés, qui a entrepris de réaménager son espace de vie littéralement envahi de matériel de puériculture après la naissance de ses jumeaux. Organisée de naissance, elle a eu l’idée (géniale) de faire profiter les autres de son talent et de devenir Home Organiser en Belgique.

 J’ai tout de suite aimé sa façon de présenter les choses, sans juger, d’analyser la situation ou la pièce à ranger et son efficacité à obtenir des résultats en se mettant à l’action.

Alors je suis allée regarder de plus près sa manière de travailler et de ranger, j’ai lu des articles, sa page facebook, puis je suis tombée sur une pépite : une de ses conférences sur le rangement. Et là, j’ai compris !!!

Comme le dit Elodie : « Le désordre ne se range pas, il s’élimine ».

 

Trouver LA méthode qui me convient

 

Elodie propose dans sa conférence de faire une analyse de la situation en définissant

  • le type de désordre et  sa provenance, ses causes
  •  notre(s) « profil(s) » d’accumulateur
  • les raisons pour lesquelles nous voulons ranger

 

Puis de se lancer dans  l’action en préparant le matériel nécessaire : des cartons, des sacs, des crayons, des étiquettes du scotch, de quoi dépoussiérer et nettoyer.

 

Se mettre à l’action : désencombrer !

 

J’avais déjà tenté de ranger pièce par pièce mais ce fut un échec.

En effet Elodie nous explique qu’il faut ranger par type d’objets et prend l’exemple des médicaments : souvent entreposés dans plusieurs endroits, les rassembler une bonne fois pour toutes permet de voir réellement ce que nous possédons.

Les objets inutilisés sont comme endormis, certains sont devenus « invisibles », les sortir et les prendre en main les réveille. La décision de garder ou non  cet objet est donc prise en pleine conscience.

Le tri effectué nous ne rangeons que le nécessaire à une place bien définie.

J’ai renoncé à entamer une odyssée du rangement en sortant tout de mes placards et me retrouver avec une maison dévastée de petits tas à jeter/entreposer/recycler… et la sensation en fin de journée d’avoir créer un nouveau bazar au lieu de ranger.

 

C’est parti ! Voici comment je vais procéder 

Je décide de ranger le dressing : je choisis UN type de vêtement, par exemple les manteaux.

-        Je fais le tour de la maison et je ramasse tous les manteaux/vestes que je trouve pour toutes les saisons

-        Je les rassemble à un endroit afin de les voir tous : sur une jolie couverture au sol, sur mon lit.

-        Je prends chaque vêtement entre mes mains et je l’essaie, ainsi je ne garderai que ceux qui me plaisent, me vont, sont confortables

-        Je les répartis en tas : à donner, à jeter si vraiment fichu, à garder

-        Je me charge immédiatement des habits que je ne garde pas : ceux que je donne pliés dans un carton étiqueté « ressourcerie » ou « emmaus », ceux que je jette dans un sac fermé pour la benne relais. Je les dépose directement dans le coffre de ma voiture.

-        Je dépoussière et nettoie ma penderie de l’entrée qui accueillera mes nouvelles vestes

-        Je range mes vêtements du plus long à gauche au plus petit vers la droite afin de former une flèche montante  qui donne une impression positive, un élan.

 

Je montrerai  le résultat dans un prochain article.

 

d'autres liens :

 

Elodie Wery web conférence du 171115

Une brique dans le ventre RTBF - Elodie Wery Home Organiser

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer