J'ai toujours aimé coudre depuis petite en commençant par fabriquer des habits pour mes poupées avec des chutes de draps.

 

Quand j'ai eu mon premier bébé, je lui ai cousu un ensemble pour sa chambre ( rideaux, tour de lit, doudou décoratif, housse de matelas à langer), puis des lingettes et enfin des couches avec la vieille machine à coudre basique de ma grand-mère.

 

Si vous en avez envie, sachez que c'est possible et à la portée de tous.  Coudre ses accessoires, ses habits, offrir un cadeau confectionné de ses mains dans lequel on a mis son temps et son amour, c'est inestimable.

 

Trop compliqué, me direz-vous !

Pas du tout, car j'ai un secret que je vais vous partager: il suffit de SE LANCER !!!

J'entends déjà tout un tas d'arguments : "mais je n'ai pas de machine, j'ai une machine mais je ne sais pas m'en servir, il faut du matériel, le tissu et les fournitures coûtent cher..." la suite de mon article va vous prouver que non.

 

COUDRE,  MAIS POURQUOI ?

 

- parce que c'est écologique, bon pour la planète.

on répare, réutilise, recycle, customise au lieu de jeter et acheter du neuf.

Je couds toutes mes alternatives lavables en remplacement d'articles jetables : essuie-tout, lingettes, serviettes hygiéniques et protège-slip, couches pour bébé,  sacs de toutes sortes...

 

- parce que c'est économique, bon pour le budget.

mis à part quelques fournitures, c'est une économie énorme dans le budget. Un habit peut être réparé, rallongé, transformé...pour presque rien. Faire soi même avec ce qu'on a au lieu d'acheter, prolonger l'utilisation de ses vêtements et accessoires : des draps deviennent des torchons, des mouchoirs, des chiffons, des sacs...

 

- parce que c'est CREATIF et VALORISANT, bon pour l'estime de soi.

C'est  se prouver que l'on peut créer de ses mains des objets uniques et originaux. L'imagination n'a aucune limite ! Quelle fierté de porter ses créations ou de les offrir.

 

- parce que c'est BON pour le moral.

Coudre c'est une vraie séance de méditation, de recentrage sur soi. On se vide la tête, on ne pense à rien et on agit en pleine conscience en prenant le temps.

 

ALORS C'EST PARTI !!!

 

1 Le matériel

 

 

20171024_173033

 

- une machine à coudre (facultatif)

On peut en récupérer une ou en trouver d'occasion, attention cependant à la faire réviser et nettoyer. Une machine  simple suffit : le point droit et le point zig-zag sont les deux points indispensables. Vérifier que la machine est pouvue de canettes ( se référer au mode d'emploi).

 20171024_173015

- des aiguilles à coudre à la main ou en machine. Vendues en lot, on choisit la plus appropriée au tissu. 

 20171024_173046

- du fil : le choisir de qualité, très important car cela garantit la solidité des coutures et le bon fonctionnement de votre machine ( un fil de mauvaise qualité peut casser à la couture ou abîmer votre machine). Je choisis du fil polyester blanc ou noir que j'achète en mercerie en bobine de 250 m, compter environ 4 euros la bobine.

 

- du tissu

Je récupère et recycle le maximum de tissus des habits, des rideaux, des nappes, des draps, des serviettes, des housses de couettes... J'achète d'occasion à Emmaüs, en Ressourcerie, en vide-greniers... ou neuf sur les marchés, en magasin.

Ce post de dépenses étant très variable, je privilégie le recyclage et l'économie.

 

- des "accessoires"

Je recycle encore une fois en récupérant boutons, fermeture éclairs, attaches...

 

- des  ciseaux

Une paire de ciseaux de qualité dédiés uniquement à la couture est un investissement durable qui garantit une coupe précise et confortable.

 

- un découd-vite ou une paire de petits ciseaux pointus

permet de défaire facilement les coutures si on se trompe.

 

 20171024_173119

 

2 Le début : prendre le temps pour en gagner.

 

- couture à la main 

se documenter sur les techinques et les points de base puis s'entraîner en choisissant un projet simple.

 

- couture en machine

suivre le manuel d'intructions de la machine pour l'enfilage du fil et les techniques de couture ou demander de l'aide puis s'entraîner en choisissant un projet simple.

 

Plus on coud, plus on gagne en aisance. S'accrocher, laisser de côté l'ouvrage si on est fatigué ou énervé. Travailler dans le calme, quand on est disponible et patient sont les conditions indispensables de réussite.

 

 

3 Le projet

Commencer simple !!!

Un ourlet, un coussin, des lingettes... ne nécessitent que des coutures droites et peu d'étapes. Oui mes premières coutures n'étaient ni droites, ni régulières... j'ai cousu, défait, recousu, pesté... mais quelle récompense une fois l'ouvrage terminé !

 

Se faire aider.

Ne pas hésiter à demander de l'aide, des conseils. Une voisine, une amie, la famille, une couturière,... peuvent montrer, donner des conseils.

Sur internet on trouve des tutos en vidéo très bien expliqués et détaillés.

 

Prendre le temps et persévérer.

 

BONNE COUTURE !!!